TEST

You are here

On a testé pour vous... Océanopolis

Océanopolis

Plus de 10 millions de visiteurs !

Océanopolis à Brest accueille chaque année de plus en plus de visiteurs et se renouvelle régulièrement. L'occasion pour nous de faire la visite de ce lieu de découverte des fonds marins, incontournable dans le département.

Le pavillon Bretagne : on redécouvre son Finistère

La visite est libre et peut se faire dans n'importe quel ordre. Par contre, des animations ont lieu à heures fixes (selon un programme que l'on vous donne à l'entrée) et on peut organiser sa visite pour en profiter.

On commence la visite par le pavillon Bretagne qui a rouvert ses portes en février 2017 après plusieurs mois de travaux. De tous nouveaux dispositifs interactifs ont été mis en place et l'on peut maintenant voir des seiches et de jolis hippocampes. On vous fait découvrir toutes les nouveautés dans un article spécial.

En sortant du pavillon, on arrive juste à temps pour voir les phoques se nourrir. Ils sautent depuis leur bassin sur le bord, près des soigneurs, pour recevoir leur ration de poisson. C'est l'occasion de les voir de plus près et d'observer leur taille, de connaître leur petit nom...  Attention : mieux vaut arriver à l'heure les jours de forte affluence pour pouvoir les voir au mieux. Si vous en ratez un, pas d'inquiétude, les soigneurs viennent plusieurs fois par jour.

On aime : (re)découvrir notre océan sous un autre jour (les méduses sont tellement belles dans l'eau !)

Le pavillon polaire : Happy Feet, mais en vrai

La grande attraction du pavillon polaire reste les manchots. Dans le même espace on retrouve différents types de manchots. D'un côté, les plus grands (manchots royaux) qui sont aussi les plus tranquilles, et de l'autre, les plus petits (manchots papous et gorfous sauteurs), plus vifs. Leur vitesse de nage est impressionnante !

Nous arrivons au moment où les soigneurs vont les nourrir (le programme était bien calculé !). La cascade s'arrête : les manchots connaissent ce signal et se mettent en place pour avoir un peu de poisson. Si certains vont essayer d'en avoir plus, d'autres n'en ont pas très envie... mais les soigneurs y sont attentifs.

Le pavillon polaire, c'est aussi un peu de culture. Une exposition autour des inuits, notamment, nous en apprend plus sur leur mode de vie et leur culture. On y retrouve aussi les animaux que l'on ne peut pas voir "en vrai" comme les énormes morses ou les ours polaires.

Enfin, on retrouve un grand bassin qui permet d'observer à nouveau les phoques. Ce ne sont pas les mêmes que dans le pavillon tempéré : ceux-là sont habitués aux températures plus froides. Ils ont même une petite banquise aménagée pour les animations.

On aime : voir les manchots de très très près, même s'ils ne dansent pas comme dans les films

Le pavillon tropical : on revit les dents de la mer

Du polaire, on passe au tropical. Et là, on commence par les requins. Un immense bassin au centre de l'espace d'exposition abrite différents types de requins. Nous allons les suivre tout au long de la visite du pavillon tropical, et les observer sous toutes les coutures. L'espace d'exposition explique d'ailleurs très bien tout ce qu'il faut savoir sur le requin et casse les mythes autour de sa dangerosité légendaire. N'empêche, en les voyant d'aussi près, on a quand même quelques frissons.

L'ascenseur pour aller au niveau inférieur descend le long du bassin : on a envie que la descente dure plus longtemps pour ne pas en rater un. Au niveau inférieur, on peut également se placer sous une petite partie du bassin, ce qui permet de voir les dents de certains requins...

C'est aussi là que l'on découvre de nouveaux aquariums avec des poissons cette fois beaucoup plus colorés. Petite pensée pour une tortue que l'on a vu se faire asticoter par un tout petit poisson un peu taquin ! Vers la fin du parcours, un espace de jeu pour les enfants complète la visite.

On termine le pavillon par une serre remplie de végétation tropicale dans une atmosphère... tropicale.

On aime : l'organisation de l'espace autour de ce bassin géant

Océanopolis, c'est aussi...

... le sentier des loutres et des otaries : un nouveau parcours extérieur avec de petits bassins et un espace d'exposition,
... des expositions temporaires et des évènements réguliers,
... un centre de soins qui recueille, notamment, les phoques échoués pendant l'hiver pour les relâcher ensuite.

En savoir plus

Interactive map

Discover

Top-of-the-range places
Finistère trails

Stay connected!

FacebookTwitterInstagramPinterestPeriscopeGoogle +TumblrYoutube

We use cookies to enhance your experience on our website. By using our website you consent to our use of cookies. Find out more ok